Si l'ennui vous attend en ces jours de confinement et de déconfinement, Le Figaro vous propose une sélection de films sortis cette semaine en ligne (en VOD ou sur des plateformes de streaming) qui ont marqué la rédaction.

Les messieurs , une comédie gangster de Guy Ritchie, 1h53

Même les gars sont gentrifiés et bobois. Américain régnant sur la production de cannabis en Angleterre, Mickey voudrait céder son empire au plus offrant et avoir une retraite paisible. Problème, les acheteurs potentiels ont également un déclencheur facile. Sur ce scénario vintage, entrecoupé de tournages, avec un montage rock et des dialogues volontairement vulgaires ignorant le politiquement correct, Guy Ritchie tisse une galerie de personnages colorés au look dandy. Une comédie où le chat et la sape se côtoient avec une pluie de balles.

>> Lire la critique complète sur Le Figaro Premium

>> Disponible sur FILMOTV, Orange, Canal VOD et Univers Ciné à partir de 4,99 euros

J'aimerais que quelqu'un m'attende quelque part , un drame d'Arnaud Viard, 1h29

Pour J'aimerais que quelqu'un m'attende quelque part, Arnaud Viard a habilement réuni plusieurs nouvelles d'Anna Gavalda. Il est cousu main. Bon ou mauvais, les sentiments font la littérature et le cinéma. L'écran déborde ici. Ce n'est pas nécessairement une faute. Au cœur d'une famille dirigée par Jean-Paul Rouve, Arnaud Viard mène ce manège de destins, mélodies pleines de têtes. Il mélange ces épisodes avec un lyrisme contenu, en tire une vérité poétique.

>> Lire la critique complète sur Le Figaro Premium

>> Disponible sur My TF1 VOD, FILMOTV, Univers Ciné, Orange et Canal VOD à partir de 4,99 euros

Scandale , un drame de Jay Roach, 1h48

En France, l'affaire n'a pas marqué les consciences. Mais la chute pour harcèlement sexuel, à l'été 2016, de Roger Ailes, fondateur emblématique de la chaîne d'information conservatrice américaine Fox News, constitue un préambule à l'affaire Weinstein et au mouvement #MeToo. Dynamique, Scandale retrace, sans se perdre dans les méandres procéduraux, le combat des journalistes qui ont défié cette masculinité toxique érigée dans la culture d'entreprise. "Je m'en fiche si tu m'aimes tant que tu me croisProclame l'un d'eux. Jamais vindicator, Scandale ne mettez pas vos héroïnes sur un piédestal. Le film n'atténue pas la méfiance des dénonciateurs entre eux, leurs opinions politiques ou leur réticence à bouleverser le statu quo. Une ambivalence sans révisionnisme portée par un fabuleux trio d'actrices: Margot Robbie, Charlize Theron et Nicole Kidman.

>> Lire la critique complète sur Le Figaro Premium

>> Disponible sur Orange et cinémas @ lademande à partir de 4,99 euros

Le voyage du docteur Dolittle , une comédie de Stephen Gaghan, 1h42

Venez frapper à la porte du docteur Dolittle pour soigner un écureuil qu'il a blessé, Tommy découvre le paradis: le manoir du vétérinaire, peuplé d'animaux exotiques. L'adolescent n'a alors qu'une idée, convaincre le vétérinaire misanthropique de faire de lui son apprenti. Malgré quelques déclins, le scénario est plaisant et varié, apportant par vagues successives une comédie animalière pittoresque, un conte de fées royal et satirique, des aventures de pirates. De quoi se plaindre? C'est un grand spectacle drôle et mouvementé, à découvrir avec les yeux des enfants.

>> Lire la critique complète sur Le Figaro Premium

>> Disponible sur FILMOTV, Orange et Canal VOD à partir de 4,99 euros

Culte , un drame de Fabrice Du Welz, 1h38

Jeune garçon solitaire, Paul rencontre Gloria, une jeune adolescente internée dans la clinique psychiatrique où travaille sa mère. Il tombe follement amoureux puis se retrouve embarqué dans un vol qui le dépasse. Avec Culte, le réalisateur belge Fabrice Du Welz explore le pouvoir de l'amour sous toutes ses formes, tant positives que négatives. Par son style marqué par le grain de l'image et sa gestion de la lumière, le long métrage offre au spectateur de superbes clichés réfléchissants et calmes dans cette course effrénée. Les deux jeunes comédiens, Thomas Gioria et Fantine Harduin, se donnent entièrement à ces personnages complexes et transmettent parfaitement la complexité de leur relation, mais aussi de leurs êtres. Le spectateur recule, se retrouve impuissant devant cette folie, cette psychose incontrôlable … et incontrôlé. L'amour a rarement fait autant de mal.

>> Disponible sur My TF1 VOD, Univers Ciné, arte Boutique, FILMOTV, Orange et Canal VOD à partir de 4,99 euros